Regrets Spirituels


Pour Personnages expérimentés de niveau 3 à 6, moine(s) Bouddhiste(s) nv.3 indispensable(s) et / ou magicien(s) niv.3-4.


 

HISTOIRE : Depuis des générations une chaîne de montagne nommée " Dos de la perfection ", est contrôlée par des moines bouddhistes guerriers. Ils héritèrent de cette région parce que ces Yamabushi sauvèrent l'Empereur d'une mort certaine. Ils reçurent pour l'éternité cette portion de territoire ingrate mais spirituellement riche pour les Yamabushi. Avec le temps ils devinrent de plus en plus contemplatifs. Le grand maître des Yamabushi, Kada Azumamaro devint fou après un combat qu'il gagna contre un Kami malveillant. Il revint dans son temple et devenu paranoïaque à l'extrême il confondit ses disciples et collègues comme d'intimes ennemis. Il en massacra les ¾ avant de tomber vaincu par le nombre. Le moine fou, c'est ainsi qu'il est appelé, vécu emprisonné pendant 20 années. Enchaîné en permanence des pieds à la tête et gardé en permanence par un maître Yamabushi survivant du temple. Les exploits du moine fou n'échappèrent pas au regard du Kami le plus malveillant de tout le Japon septentrional, Mara. Puis vint le jour funeste où Mara alla trouver le moine dans ses rêves il lui proposa de le libérer à la condition de se laisser posséder ce qui lui permettrait d'ajouter à ses Bugeï les pouvoirs du Kami et de se venger de ses geôliers. Kada Azumamaro accepta et s'échappa non sans avoir tué son geôlier. Heureusement tempéré par l'esprit de Mara, il entrepris de reprendre le contrôle du temple de la Divine Clarté. Les moines devenus contemplatifs et incapables de se défendre furent tous tués tandis que les Yamabushi qui vivaient à l'extérieur du temple furent trompés. Moins forts spirituellement et sous prétexte de les bénir il les fit posséder par des Araburu Kami sous la forme de l'Abbé prieur dont il avait pris la forme de l'enveloppe physique. Depuis les villageois sont, sous prétexte de vouloir entretenir le temple et de faire de grandes dévotions dépassés par les impôts. Les marchands quant à eux, évitent de passer dans la région à cause des barrages Yamabushi qui prélèvent des taxes abusives. Plus grave encore, des apprentis moines se sont laissés endoctrinés par Mara et sont devenus des fanatiques dont la seule ambition est de se faire posséder par des esprits de plus en plus puissants. Le contrôle qu'ils ont sur leur possession réside dans une amulette qui lie l'esprit du Araburu Kami au fidèle. En échange de leurs services les Araburu Kami demandent à leurs dévots de leur donner le contrôle entier de leurs enveloppes charnelles une fois l'an pendant un jour bien précis. Le secret de Mara réside en ce qu'il tire ses pouvoirs d'une statue de pierre noire devant laquelle ses fidèles sacrifient des êtres humains. En fait, cette statue est son incarnation dans le monde. Son esprit y est relié grâce à la force vitale des victimes. Ce sépulcre se trouve dans une grotte souterraine sous la montagne. Lorsqu'il est exorcisé, Mara se revigore spirituellement dans la statue en quelques heures. Mara dispose de 2500 moines Yamabushi. Tous répartis dans une dizaine de temple fortifiés (Citadelle niv 1).
 
 

L'histoire de Norinaga :

Norinaga est un moine contemplatif errant qui était de passage au temple. Très vite, il découvrit l'horrible vérité qui pris possession des lieux. Il tenta d'exorciser Mara, mais il ne pu y réussir. Le démon revenait quelques heures après. Alors il fit un duel occulte contre lui. Mais il le perdit. Les termes du duel durent être appliqués : En cas de défaite, l'un d'eux devait se retirer en une méditation ininterrompue jusqu'à la fin de sa vie. Il se retira non sans avoir été voir les paysans et leur promettre de les aider il déposa sous une pierre son texte sacré de protection au sommet du mont Aryu et se retira dans une grotte, ne se nourrissant plus que de résine de pins. Il prit petit à petit la teinte du bois et la senteur du pin et fini par ne plus sortir de sa méditation qu'il décida devoir durer jusqu'à la fin des souffrances de l'Humanité.
 
 

Le temple de la sérénité : C'est le seul temple contemplatif et ascétique qui reste dans la région et qui est resté imperméable à toutes les influences des fidèles de Mara. Le vénérable senseï qui y enseigne et ses disciples résistent à ce point que les fidèles de Mara n'osent plus les déranger car l'Araburu Kami qui les possèdent se font exorciser trop facilement. Aussi continuent-ils imperturbablement à méditer. Norinaga venait de ce temple très particulier où les maîtres de toutes les générations deviennent de véritables statues de résine. Ils siègent dans une pièce de méditation où ils conduisent sereinement leur disciples sur des voies spirituelles difficiles. Lorsqu'ils atteignent le Niveau 5 ou 6, les maîtres commencent à s'embaumer de la sorte vivants. L'abbé prieur se nomme Senseï Amaru.
 
 

Les temples de Mara : Tous les autres temples sont des temples Yamabushi contrôlés et gérés par des fidèles de Mara. Fortifiés se sont de véritables citadelles avec ses forces armées et ses généraux. Les Yamabushi sont de forts consommateurs de dames de petites vertus. Les villages qui les jouxtent ont en fait comme principal bâtiment des maisons de Joie.
 
 

La secte de Mara : Le but des fidèles consiste à se faire posséder par un esprit de plus en plus puissant. Pour contrôler cette force ils doivent pratiquer la méditation attentive. Qui leur permet de laisser l'esprit prendre le contrôle du corps sans toutefois être mis complètement à l'écart. Ainsi leur est-il possible d'empêcher les actes qui ne correspondent pas à leur but.
 
 

Le mont Aryu : Au sommet de ce mont qui culmine à une cinquantaine de mètres se trouve une pierre où il est écrit en Kanji : "  Ici est venu Norinaga le Saint. Maître de la Juste voie du Milieu ". Régulièrement en hiver et à la tombée de la nuit, les villageois qui reçurent et reconnurent son enseignement font le tour du mont avec un bâton de pèlerin et un chapeau de paille, pieds nus et en pagne en psalmodiant des mantra et autres sutra. Dans l'autre main ils tiennent un lampion de couleur blanche.
 
 

Les Pj se retrouvent : C'est l'hiver et la neige a recouvert les terres de son lourd manteau blanc (un mètre d'épaisseur). Le ou les moines du groupe se rendent au " temple de la sérénité " dont ils ont entendu parler en route ils rencontreront la procession et seront presque ignorés ils sentiront à leur égard une indifférence feinte. Toutefois on leur indiquera vers où se diriger pour trouver le plus proche village.
 
 

Dans l'auberge : Là les Pj moines rencontreront les autres Pj qui se trouvent dans une auberge (pas très propre, mais c'est la seule). Jdp d'Int. : Lorsque les moines rentreront dans l'auberge, si le Jdp d'Int. est réussit, ils verront les joueurs de tripot cacher bien vite leurs pièces de monnaie et l'aubergiste sortir de dessous son comptoir trois statuettes de Bouddha. Le ou les moines verront une ou deux places ils tenteront de s'y installer mais des villageois s'y mettront très vite. Espérons seulement que les autres Pj les inviteront à leur table.
 
 

Le duel : Dehors c'est la tempête, cependant un villageois viendra en trombe dans l'auberge crier que ceux de la procession arrivent et se sont fait prendre par un Yamabushi. En effet, sous la neige qui tombe en bourrasque, un Yamabushi et un villageois qui revenait de la procession se regardent droit dans les yeux. Les choses iront très vite, alors que le moine tentait de sa repositionner le villageois décochera de fulgurants et ravageurs coup de poings qui assommeront instantanément le Yamabushi. Les villageois seront terrifiés. Quant à Yaroï, le villageois lui, sera encore plus blême. Son père et sa mère le réprimeront : " - Vois ce que ton orgueil et ton manque de vigilance ont fait. A cause de toi le village va être brûlé ! - Mais père, il voulait voler la vertu de Yoko, votre fille, ma sur ... ". Les villageois expliqueront aux Pj curieux que leur village est le seul qui ne possède pas de Maison de Joie, leur religion le leur interdit, les moines Yamabushi du secteur les briment à cause de cela. Mais ils ne veulent pas sacrifier leurs filles à ces rustres. Lorsque le Yamabushi se réveillera, il menacera les villageois des pires représailles ... et s'en ira. Le village ne se fera pas raser (tout de suite), tant qu'un personnage de haut rang sera présent dans le village ou qu'il décide d'intercéder en la faveur des paysans.
 
 

Les Pj apprendront des paysans :

- Que cela fait un dizaine d'années que les moines ont changé subitement de façon alarmante.

- Que les terres appartiennent aux Yamabushi qui en ont l'entière responsabilité depuis qu'ils sauvèrent l'Empereur lui-même de la mort, il y a bien longtemps.

Du vieux Hemin du village (Doyen) :

Le vieil homme est alité, et très malade.

- Auparavant les Yamabushi n'était pas si nombreux. Qu'il ne reste plus qu'un seul temple soheï aujourd'hui, mais sur des terres incultes et quasi inaccessibles.

- Norinaga avait promit d'aider les villageois brimés par l'intermédiaire de héros qui viendraient une nuit de pleine Lune (comme cette nuit) et enneigée comme maintenant.

- Le vieil homme leur indiquera où se trouve la statue de Norinaga, dans une grotte sur le chemin du temple Yamabushi que l'on peut apercevoir d'ici, juché sur une haute falaise.
 
 

En route pour le temple de la divine clarté :

La route est véritablement paradisiaque. Bordée de pins bleus séculaires la route chemine en zigzaguant au milieu de pics rocheux et de monts paisibles en " pain de sucre ". Bientôt, les Pj arriveront devant un torii où s'entraînent à la Naginata quatre moines Yamabushi torses et pieds nus. Ils souhaiteront la bienvenue aux Pj mais demanderont pour l'entretien des lieux une pièce de cuivre par personne. Tout refus se fera sanctionner par l'interdiction de passer. A toute protestation, ils feront comprendre que dans ce pays ce sont les Yamabushi qui règnent en maître. (3 moines niv. 1, 1 moine Niv.3).

Suivant les recommandations du vieux Heimin, le Pj arriveront bientôt sur des nacelles de bois et de cordes solides mais qui joignent les pics au travers desquels les Pj passent par des tunnels directement creusés à même la roche, par des ponts de pierres givrés où de nombreux bouddha les regardent d'un air menaçant à chaque extrémité. Bientôt un brouillard givrant tombera, les pieds des Pj trébucheront plus souvent. Puis un passage tournera à droite, c'est le chemin qui mène à la statue de Norinaga. Ce chemin tourne autour d'un pic jusqu'en bas où les pieds des pics trempent dans l'eau gelée d'une rivière imposante. Tout en bas cinq Yamabushi (Niveau 1) gardent le pic où dans une grotte en hauteur se trouve la statue de Norinaga. Ils empêcheront rudement les Pj de passer car la statue fait l'objet d'une surveillance extrême, des individus ont essayés de la brûler (ils mentent évidement, ils veulent empêcher les fidèles d'honorer leur maître).
 
 

Moine Yamabushi du temple de la Divine clarté

Niv 1 : Ca 1, Zan 1, Pab10, Pv 21. 60 %

Niv 2 : Ca 1, Zan 2, Pab12, Pv 25. 25 %

Niv 3 : Ca 1, Zan 2, Pab13, Pv 32. 10 %

Niv 4 à 5 : Ca 1, Zan 3, Pab 20, Pv 45. 5 %

Bugeï : 12, 15, 20, 20+

BoJutsu, Yari-Nage Jutsu, Naginata Jutsu, Jujutsu, Atemi-Waza.

Arts Fins: 10, 12, 15, 20+

Méditation, Cérémonie du thé, Senjo Jutsu, Chikoju Jutsu , Artisanat.
 
 

Mara

Rang 15 Dieu de l'infortune

Démon des fléaux en tout genre, Mara aime opprimer de manière insidieuse les humains et plus que tout, il adore les écarter de la voie de l'illumination. Il n'agit jamais directement. Au départ puis petit à petit, il prend possession de ce sur quoi il a jeté son dévolu. Il tentera toujours de récupérer ses ennemis puis si ces derniers se montrent intraitables il tente la manière forte.

Pouvoirs : Possession, Enseignement, Terreur.

La nuit venue, Mara s'absente et rejoint ses hideuses femmes préférées dans des marais lointains et infestés. Ce sont des Uba qui lui viennent en aide dès qu'il les appellent. Elles sont au nombre de cinq (cest selon la puissance de vos personnages).
 
 

Les femmes de Mara

Uba

Pab 13+ 9+ Mb 5 Ca 4 Pv 30 Budo 6

2 serres à 16 pour 1D3,S

Bugeï : Tanto à 16 pour 1D5+1,L

Magie à 18.

Ces sorcières sont les femmes de Mara, elles le servent et le reçoivent toutes les nuits pendant lesquelles ils passent des heures de dépravation totale et absolument dépourvue de spiritualité ! Fanatiques elles feront tout pour le satisfaire. Elles sont capables de se transformer en une brume les immunisant contre toutes les armes sauf la magie.

Sorts connus :

- Boue, Brume d'Illusion, Cercle obscure

- Château d'eau, Dards d'eau, Destin aqueux

- Dissolution des défenses Éclatement des liens

- Flèches d'eau, Lier les membres Manteau d'ombre

- Marécage, Masque de supercherie.
 
 

Le temple secret de Mara : situé sous la montagne, il se trouve dans des marais nauséabonds infestés par des Nushi . Ces créatures subsistent grâce aux pouvoirs de Mara qui entretient ces marais grâce à sa magie, elles feront tout pour empêcher quiconque d'entrer dans le temple.
 

Nushi (Nbr : 10)

Pab 18+ 12- Nma 2 Zan 1 Mb 3.

Ca 4 Pv 35 Budo 6 (Cf. p.18 GdM).

Points de pouvoir : 50 Niveau Shugenja : 3

Sorts connus :

- Boue, Brume d'Illusion, Cercle obscure

- Château d'eau, Dards d'eau, Destin aqueux

- Dissolution des défenses Éclatement des liens

- Flèches d'eau, Lier les membres Manteau d'ombre

- Marécage, Masque de supercherie.

Ce type de sorcière est suivi ici de 2 vipères très venimeuses et qui obéissent sur le champs à tous les caprices de leurs maîtresses.

Gilles Demonte-

Retour Sommaire général
Sommaire Bushido
Sommaire Scénarii